Bourgogne: le Cru 2014

Le récit de Mériam sur ces 3 jours du WE de Pentecôte devenus un classique de la section Loisirs-Randonnée:

Allez, on chausse !!!Après les Ardennes en 2013, nous avons retrouvé les voies vertes de Bourgogne pour le traditionnel week-end de randonnée roller de la Pentecôte.

Nous étions 17 au rendez-vous du samedi matin, certains membres du RSM étant aux 12H de la Faute-sur-mer et d’autres se ménageant pour les 24H de la Grol Race arrivant le week-end suivant.

La matinée était déjà radieuse mais un soleil de plomb et une chaleur écrasante se sont imposés crescendo durant les 3 journées.

 Samedi, patinage le long du canal du Centre

Une fois tout ce petit groupe rassemblé, nous avons pris la direction de Santenay où nous avons retrouvé Paul et carole arrivés en camping car la veille. Puis nous avons chaussé les rollers pour une petite mise en jambes de 8 km vers Saint Léger-sur-Dheune où nous avons pique-niqué au bord de l’eau.

José et Paul ont poussé la courtoisie jusqu’à jouer les chevaliers servants … ou chevaliers serveurs en nous ammenant le café de la brasserie jusqu’à nous, quel service !

 

Après ce petit temps de repos nous sommes repartis dans le sens inverse direction Chalon-sur Saône. Chacun a pu rouler la distance qu’il souhaitait sur cette voie verte bien agréable qui longe le Tous aux Cerises !!!!canal du Centre et donc jalonée de quelques écluses nous faisant pousser un peu plus sur les cuisses de temps en temps.

Jean-Noël guidé par Paul et moi guidée par José sommes partis en tête en quête désespérée d’un bar ouvert. Nous avons dû accepter notre échec 4 ou 5 km avant Chalons et avons rebroussé chemin pour un retour à Santenay où nous avons été accueillis par de belles cerises cueillies sur la route par nos cyclistes Marie-Pierre, Joëlle et Carole.

Cette première journée nous a donc fait parcourir entre 30 et 50 km selon les personnes. Belle performance, notamment pour Jean-Robert qui pratiquait pour la première fois ce type de longue randonnée.

Avant de rejoindre le Cluny séjour, 2 voitures (Joelle/Jean-No/moi et JR/Agnièle/Aline) ont fait une petite escapade à Givry chez un très sympathique producteur que connaissait Jean-Noel. L’occasion de faire une première dégustation et les premiers achats.

A Cluny, nous avons trouvé une ville très animée par le festival organisé par les gadsarts. On a donc eu la chance de s’endormir … ou pas bercé par du reggae.

Dimanche, journée « free ».

La roche de SolutréLe matin,était dédié à la dégustation de Pouilly fuissé et/ou de Julienas. Chacun a pu se rendre là où il le souhaitait mais nous nous sommes tous retrouvés à Julienas en fin de matinée. Entre-temps, Joëlle et moi avons même pu escalader la roche de Solutré, haut lieu du socialisme français.

Nous avons passé beaucoup plus de temps que prévu à déguster le breuvage proposé à Julienas et avons dû modifier le programme en conséquence. Au lieu d’aller à Digoin pour parcourir la partie de la voie verte que nous ne connaissons pas encore, nous sommes retourné pique-niquer à Cluny.

Là, à nouveau, chacun a pu vaquer à ses occupations. Ouahiba et Aline ont choisi de parfaire leur culture en visitant l’abbaye, Françoise et Laurence sont allées se recueillir sur la tombe de Danielle Mitterrand et une dizaine d’entre nous sommes tout de même allés rouler sur la voie verte de Cluny. Petite pause au bar de Cormatin et retour vers Cluny. C’est sur le retour que nous nous sommes fait la réflexion qu’à l’aller la voie descendait bien quand même.

Lundi, dernier jour de roller, il fallait bien en profiter.

Objectif du jour : parcourir la voie verte de Cluny à Givry soit 43 km.L

Pour ce faire, une partie du groupe a emmené les voitures jusqu’à Givry et a parcouru la voie de Givry à saint gengoux le National, lieu du rdv pique-nique, pendant que les autres partaient de Cluny direction Givry.

Je faisais partie du convoi jusqu’à Givry et la portion Givry-St Gengoux avec ses alternances de champs, vignes et parties boisées avec plusieurs faux-plats en font un parcours très agréable et diversifié.

L’après-midi certains n’ont pas eu le courage de rechaussé les rollers donc après toutes nos balades à vélo, cueillettes, visites touristiques… nous nous sommes regroupés à Givry pour les dernières photos souvenir puis retour vers Paris.

Conclusion : presque 120 km parcourus pour les plus aguéris, aucune chute notable, un temps magnifique… tous les ingrédients pour un week-end réussi.

 Une sélection des images ramenées par Agnièle en direct des voies vertes:

Agnièle: « Bonne compagnie, bonne humeur, beau temps, beau parcourt et belles caves: c’était un super we! »

Une autre sélection plus touristisque signéeOuahiba: