U 18 J2 – Des Iroquois et des Démons

15-12-13 Hockey 119

Le 13 décembre 2015 Les Iroquois prennent de nouveau la route de Dourdan pour la 2ème journée du championnat U18 2015/2016. Certains, plus aventureux et sans doute pour prolonger l’esprit de la COP 21 qui vient de s’achever décident de venir en RER. Après tout, la gare est juste à côté du gymnase. Mauvaise idée. Le RER s’arrête à la gare de Sermaise. Mesdames et Messieurs…terminus, tout l’monde descend! Et là, c’est l’angoisse, le match est déjà en cours et Daniel saute dans son « taxi » pour aller à la rescousse des naufragés, qui trouvent refuge dans l’auberge locale (ambiance bon enfant garantie semble-t’il). Pendant ce temps là, les Iroquois, renforcés par Erwan, un démon mais de Dourdan, souffrent face aux démons d’Asnières. Pourtant, les Iroquois avaient débuté la rencontre pied au plancher pour mener rapidement 2-0, puis 3-1. Quelques secondes plus tard, un démon est sanctionné d’une pénalité de 2 minutes pour un accrocher. Malheureusement, se sont les démons qui profiteront de l’occasion pour marquer non pas un mais deux buts en infériorité, 3-3. Henri tardant à arriver, la troupe Iroquoise s’use assez rapidement, les rotations intervenant très (trop ?) régulièrement. Il faut dire que si les démons d’Asnières ne sont guère plus nombreux, ils sont néanmoins bien plus adroits, vifs et constants que nos gars. A la mi-temps c’est 6-3 et à la fin du match c’est 11-3. Le score est lourd mais pourtant les Iroquois n’ont pas démérité. Et Henri a fini par arriver, bonne nouvelle.

Si les Iroquois se font prêter des joueurs par les autres équipes, ils contribuent aussi à faire que tous les matches du plateau puissent avoir lieu. Notre cher Nico la Mitaine va enchaîner les matches puisqu’en plus de ceux des Iroquois, il joue avec les jeunes Hyènes Aubergenville dont les cerbères sont sur la touche. Nous assistons donc à un match des Hyènes contre les Phénix de Ris-Orangis, passablement plus nombreux que lors de la 1ère journée. Les phénix seront sans pitié. Victoire 7-0 et leur n° 99, qui n’avait pu percer la muraille iroquoise lors des deux matches de la 1ère journée, a finalement trouvé l’espace. Elle aura toutefois un beau geste pendant le match en permettant à Nico de ramasser sa crosse facilement alors qu’il l’avait lâchée pour réaliser un arrêt juste avant.

Et comme ce n’est jamais fini, Nico se repose et s’alimente (un peu) pendant l’échauffement du 2ème match qui va opposer nos Iroquois aux démons d’Asnières. Pas de départ en fanfare cette fois ci. Les démons prennent rapidement les devant, 2-0 puis 3-1 avant de porter le score à 5-1 à la mi-temps. Les Iroquois n’y sont pas vraiment, voire vraiment pas. La pause ne change pas grand chose. Le score monte à 9-1. Ce n’est pas que les Iroquois n’essaient pas mais la conviction manque parfois. Ou alors les poteaux ou la barre se déclarent en faveur des démons. il faudra attendre la 26ème minute pour que les Iroquois inscrivent un 2ème but, merci Tom. Ce but va relancer la troupe qui joue de nouveau avec confiance et ose ainsi plus de choses. Et s’ils encaisseront encore un but, ils en marqueront 2 de plus (Guillaume et Henri). Le score final est lourd, mais un peu moins qu’au 1er match, 10-4 pour Asnières. A noter que sur ce match les Iroquois étaient renforcés par Maëlys d’Aubergenville. La jeune fille a disputé un bon match sous le maillot Iroquois et a semblé ravie de son expérience.

Pour la plupart, l’aventure s’arrête là. Retour en voiture pour tout le monde (le co-voiturage c’est auHyènes et Iroquoisssi dans l’esprit COP 21 après tout) cette fois.
Tout le monde ? Ben  non puisqu’il reste un match à jouer pour Nico avec les hyènes contre les démons de Dourdan. Là c’est comme à « question pour un champion », les 4 à la suite. T’es fatigué mon Nico ? Non ? Les démons de Dourdan vont dominer, dominer et dominer mais en sport, dominer ce n’est pas gagner. Victoire 6-2 pour les hyènes qui ont notamment survécu à deux doubles infériorités. Et une victoire pour un Iroquois, une.

Pas de galerie photo « maison » pour une fois mais un grand merci à M. François Teytaud pour les belles photos de sa galerie, et à Séverine qui a eu le bon réflexe de solliciter poliment le partage. Enjoy it!

Les démons d’Asnières dominent les Iroquois de Montreuil

Et pour finir, un peu de pub : Le facebook du coach